Si être plus écoresponsable en voyage n’impliquait pas trop de changement dans votre façon de voyager, poseriez-vous des gestes écoresponsables? J’ai parfois l’impression que le simple fait de mentionner le mot «écoresponsable» fait peur. Ça peut faire peur parce que ce mot donne l’impression qu’il faudra arrêter de faire ce qui nous fait plaisir et qu’il faut changer toutes vos habitudes.

Eh bien non! Il y a de petits gestes simples que nous pouvons faire et qui peuvent avoir de grandes répercussions environnementales et sociales.  Après tout, un, deux ou trois petits gestes réalisés par 4 milliards de voyageurs donnent un énorme geste écoresponsable. (Il s’agit du nombre de passagers aériens dans le monde en 2017 selon le Planestoscope)

Alors, par où on commence?

être écoresponsable en voyage - les 3 premiers pas | Filabil

1- La gestion de nos déchets

Le concept est que, en tant que voyageurs, nous créons des déchets dans le pays qui nous accueille. Imagine! Tu es à Venise et le soleil plombe. Tu en profites pour visiter à pied tout ce que tu peux voir en une journée. Il est bien normal de s’hydrater. Tu arrêtes donc dans le premier commerce que tu croises et achètes une bouteille d’eau pour ton conjoint, une pour les enfants et une pour toi. Même scénario le lendemain.  Et voilà!! Une dizaine de bouteilles d’eau à la poubelle (et si tu es chanceux, au recyclage). Imaginez le nombre de bouteilles mis aux poubelles par les 4 milliards de voyageurs par année! Il y a de quoi être étourdi! Pourtant, la solution peut être tellement simple. Il ne suffirait que d’avoir une bouteille d’eau en inox avec nous. Bon, plusieurs me diront «Oui, mais on peut tomber malade en buvant l’eau locale». Oui, c’est vrai. C’est le cas dans plusieurs pays. Mais ce n’est pas le cas partout. Être bien informé peut nous être profitable! Et puis, sinon, il est aussi possible de se procurer des filtres à eau très efficaces (comme le Steripen. Voir l’avis de Moi, mes souliers : http://bit.ly/2otcFhZ).

Mis à part avoir des bouteilles réutilisables avec nous, il y a de nombreux trucs facilement intégrables dans notre routine de voyageurs. Je pense d’ailleurs aux sacs à collation imperméables et réutilisables. On peut laver l’intérieur facilement (pas besoin de machine à laver) et réutiliser le même sac le lendemain. Du coup, on ne jette plus de sacs  à collation en plastique. Ils sont en plus multi-usages: pour les crayons et les petits jouets dans enfants, pour le maillot de bain mouillé, pour protéger le cellulaire de l’eau, etc. Je tripe d’ailleurs sur les pochettes à collation réutilisable de Mine de rien : http://etsy.me/2BWkQL8

Et vite vite, voici d’autres idées d’objets réutilisables pour faire un voyage zéro déchet :

  • une paille en inox plutôt que les pailles en plastique dans nos boissons, 
  • les sacs à épicerie en tissu plutôt que les sacs en plastique,
  • des ustensiles réutilisables plutôt que ceux en plastique du petit restaurant de rue. 

être écoresponsable en voyage - les 3 premiers pas | Filabil

2- Trouver un hébergement écoresponsable

Il existe plusieurs certifications permettant aux hôtels et hébergements de démontrer leurs gestes écoresponsables. Je pense entre autres à la Clé verte ou à la certification «Green Globe». Ces certifications permettent de s’assurer que l’endroit où vous dormez respecte certaines normes environnementales autant au niveau de la gestion, que de l’entretien ménager, de la conservation de l’eau et de la gestion des déchets (et plus encore). Comment les trouver? Je vous suggère tout d’abord de faire une recherche dans votre moteur de recherche préféré avec des termes comme «hôtel vert», «hôtel écoresponsable», «eco friendly hotel» accompagné du nom de la ville que vous visitez. Vous pourriez être surpris des possibilités. Également, il existe de nombreuses auberges de jeunesse avec des avaleurs écoresponsables.

Voici d’autres moteurs de recherches pertinents :

être écoresponsable en voyage - les 3 premiers pas | Filabil

3- Favoriser l’économie locale 

Un premier geste que l’on peut poser pour favoriser l’économie locale est de choisir des restaurants locaux (et non des grandes chaines de restaurant). Il est possible avec un peu de recherche (ou simplement en poser la question) de trouver des restaurants de qualité. L’un des avantages à privilégier ce type de restaurant plutôt que de grandes chaines est  d’encourager financièrement des gens du coin (et non des dirigeants qui habitent d’autres pays). De plus, un restaurant local aura tendance à fournir comme choix un menu typique avec des produits de la région (potentiellement des ingrédients provenant de fermiers et de producteurs du pays).  Manger local a donc aussi l’avantage environnemental de diminuer les transports des produits (donc les gaz à effets de serre). De plus, les aliments sont souvent moins emballés lorsqu’ils arrivent chez le restaurateur (donc moins de déchets).

On peut aussi favoriser l’économie locale en choisissant des souvenirs (si nécessaire 😉 ) d’artisans locaux. C’est effectivement moins cher d’acheter un petit souvenir du type «made in China» en France, mais cela encourage les usines offrant de mauvaises conditions de travail. Cela a aussi une répercussion sur les émissions de carbones pour le transport de ses souvenirs. Et disons-le, un souvenir créé par un artisan local sera probablement de meilleure qualité et représentera davantage la culture du pays que vous visiter.

Bref, est-ce plus difficile d’amener avec nous quelques items réutilisables? Est-ce plus difficile de choisir un hôtel avec des valeurs environnemental et social? Est-ce plus difficile de choisir des restaurants et des souvenirs locaux? Peut-être, un peu. Cela change nos habitudes. Mais quand on y réfléchit bien, le changement est loin d’être difficile. Il suffit d’un peu de recherche sur notre destination voyage axé sur la question. L’idée est de faire un choix en étant conscient des bienfaits ou des effets néfastes sur l’environnement.

Si vous souhaitez aller plus loin dans l’univers des voyages écoresponsables, sachez que je vous prépare d’autres articles sur le blogue dans les prochains jours. D’ici là, restez au courant des actions posées par Filabil pour devenir une entreprise écoresponsable. –> https://www.filabil.com/un-produit-un-arbre/

Voyage carboneutre - 1 étui 1 arbre | Filabil

 

Je suis Caroline de Chambly, au Québec. J’ai deux enfants (5 ans et 3 ans). Je suis entrepreneure (Filabil) et blogueuse (Explore en Famille). Comme bien des mères, je cherche mon temps et mon énergie. Pas facile d’inclure le voyage dans mon horaire, mais j’y arriverai. Je partage mes voyages en famille, d’une mère bien occupée à une autre.

Vous aimerez peut-être aussi

2 comments

Répondre

Bonjour,
J’airai aimer commande un étui à passeport familial de 4 à 8 pers.
Seulement sur le boutique en ligne je n’ai pas réussi à vous écrire. J’aimerais savoir s’il était possible de faire un emplacement supplémentaire à la place d’un prévu pour les cartes svp? Car nous sommes une famille de 5 avec 2 passeports par personne ?
Merci par avance de votre réponse

Répondre

Bonjour Yasmina, 🙂 Je vais vous écrire via votre email pour avoir plus de détails sur votre demande.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *